Un site de partage des livres gratuitement et sans censure

Rechercher votre Livre ici

jeudi 17 mai 2018

La Bataille de Patrick Rambaud

La Bataille de Patrick Rambaud

Description de l'ouvrage

La Bataille de Patrick Rambaud





De toutes les grandes batailles napoléoniennes, celle d'Essling n'est pas la plus connue. Elle ne fut pas, pourtant, la moins meurtrière : quarante mille morts sur les rives du Danube en deux journées de mai 1809. Balzac avait décidé d'en tirer un roman pour les Scènes de la vie militaire (La Comédie humaine, tome 8). En 1833, il décrit ainsi son plan à Madame Hanska : "Pas une tête de femme, des canons, des chevaux, deux armées, des uniformes; à la première page, le canon gronde, il se tait à la dernière". Ce projet que Balzac, débordé par mille activités, n'eut jamais le temps de mettre à exécution, Patrick Rambaud le réalise scrupuleusement. La Bataille ne raconte pas une histoire, elle se déploie comme un tableau qui survole tous les mouvements stratégiques des troupes, note les accidents de terrain si importants dans l'issue du combat, brosse le portrait de quelques grandes figures de l'épopée napoléonienne, Lannes, Bessières, Masséna. La vue d'ensemble n'exclut pas la précision du détail. Il ne manque pas une cartouchière, pas un bouton de guêtre à cette immense armée. La minutie de la reconstitution et le souffle épique qui anime ces pages en font un roman très singulier qui a obtenu le prix Goncourt en 1997.

L'auteur

Patrick Rambaud





Après avoir passé seize mois dans l’armée de l’air, Patrick Rambaud décide d’entrer dans le milieu littéraire; il publie ainsi un premier livre et sert de "rewriter" dans une maison d’édition.
En 1970, il se retrouve à la fondation du journal Actuel, avec Michel-Antoine Burnier, son cousin, et Jean-François Bizot. Durant 14 ans, avec Michel-Antoine, il compose des parodies et des romans historiques, qui obtiendront le prix Alexandre Dumas et le prix Lamartine (chez Grasset).
Avec Michel-Antoine Burnier, Patrick Rambaud a écrit une quarantaine de pastiches, allant du texte court au véritable livre - tels le Roland Barthes sans peine, Le tronc et l'écorce (François Mitterrand), La farce des choses (Simone de Beauvoir) ou Un navire dans tes yeux (Françoise Sagan). Parmi les autres victimes du tandem: Louis Aragon, Charles de Gaulle, Philippe Sollers, André Malraux.
Les deux auteurs ont également publié Le Journalisme sans peine (éditions Plon, 1997), relevé sous forme de manuel des tics journalistiques (métaphores boîteuses, typographie engendrant la confusion, etc.). Ils y relevaient notamment la montée de la "novlangue".
En parallèle, avec Bernard Haller, il écrit des sketches et un spectacle, Fregoli, représenté au théâtre national de Chaillot, mis en scène et en couleurs vives par Jérôme Savary. Il travaille également à deux scénarios de Jean-Pierre Mocky, Les saisons du plaisir et Une nuit à l’Assemblée.
Entre 1997 et 2006, il publie plusieurs romans autour de Napoléon, notamment "Il Neigeait", "L'Absent", "Le Chat botté" et "La Bataille". En 1997, il a obtenu le prix Goncourt ainsi que le Grand prix du roman de l'Académie française pour son roman "La Bataille".
Sous le pseudonyme de Marguerite Duraille, Patrick Rambaud a parodié Marguerite Duras à deux reprises: "Virginie Q." en 1988 et "Mururoa mon amour" en 1996.
Patrick Rambaud est également nègre littéraire, écrivant des livres signés par d'autres.
En 2007, Patrick Rambaud s’attelle à Chronique du règne de Nicolas Ier, une série de six romans sur Nicolas Sarkozy qui rencontrera beaucoup de succès et sera adapté en BD.
Il est élu membre de l'Académie Goncourt en 2008, remplaçant Daniel Boulanger démissionnaire.



Télécharger La Bataille de Patrick RambaudLa Bataille de Patrick Rambaud gratuitement en Epub

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Contactez-nous

Nom

E-mail *

Message *