Un site de partage des livres gratuitement et sans censure

Rechercher votre Livre ici

lundi 13 mars 2017

Le français sans fautes: Répertoire des erreurs les plus fréquentes de la langue écrite et parlée CAPELOVICI JACQUES

Le français sans fautes: Répertoire des erreurs les plus fréquentes de la langue écrite et parlée CAPELOVICI JACQUES

Description de l'ouvrage


Le français sans fautes: Répertoire des erreurs les plus fréquentes de la langue écrite et parlée CAPELOVICI JACQUES

Fautes d'orthographe et de prononciation, de grammaire et de conjugaison, faux sens et contresens, franglais, pléonasmes...
Jacques Capelovici a répertorié dans ce petit livre 150 des erreurs les plus fréquentes à l'oral comme à l'écrit. Autant de pièges et de chausse-trapes de notre langue à connaître pour mieux les déjouer.

Biographie


Jacques Capelovici, plus connu sous le pseudonyme de Maître Capello (ou parfois Maître Capelo quoique à tort selon lui-même), est un linguiste français, également animateur de jeux télévisés francophones, né le 19 décembre 1922 à Paris et mort le 20 mars 2011.
À partir de 1976, il devient célèbre pour sa participation au jeu de FR3 Les Jeux de 20 heures. Par ailleurs, il apparaît régulièrement dans d'autres émissions de télévision pour des interventions ponctuées de son fameux « de bon aloi ».
Jacques Capelovici a été professeur d'allemand au Cours Complémentaire du 93 rue d'Alésia à Paris 14e en 1952, puis professeur d'anglais à l'ECCIP (École commerciale de la Chambre de Commerce de Paris), rue Armand Moisant Paris 15e, à la fin des années 1950 et au début des années 1960, et professeur d'anglais au lycée Lakanal à Sceaux dans les années 1960 à 1980[4]. Utilisant une pédagogie originale et pointilleuse, il était l'une des vedettes du lycée, et déjà, à l'époque, tout le monde l'appelait Maître. Contrairement à son attitude à la télévision, il était renommé pour ses colères, au cours desquelles il débitait des chapelets d'injures. Dans ce cas, la réponse des élèves était : « Il faut mettre un terme au Maître ».
Jacques Capelovici lisait le braille, était agrégé d'anglais, certifié d'allemand, diplômé d'italien et de scandinave ancien.
Il affectionnait les calembours et l'un de ses plus connus était : « C'était une femme qui avait épousé son temps... comme Simone Signoret ! ». Il révélait également à ses élèves les secrets du palindrome en prononçant régulièrement son exemple fétiche : « Éric notre valet alla te laver ton ciré », ajoutant négligemment qu'on pouvait tout aussi bien remplacer Éric par Luc !
Chaque année Jacques Capelovici allait faire passer les épreuves du baccalauréat aux détenus de la prison de Fresnes, se faisant un plaisir d'apparaître devant les caméras de télévision, hilare, descendant du « panier à salade » qui l'amenait sur les lieux.

1 commentaire:

Enregistrer un commentaire

Contactez-nous

Nom

E-mail *

Message *