Un site de partage des livres gratuitement et sans censure

Rechercher votre Livre ici

mercredi 22 mars 2017

Le dernier jour d'un condamné de Victor HUGO

Le dernier jour d'un condamné de Victor HUGO


Description de l'ouvrage



Le dernier jour d'un condamné de Victor HUGO

" Encore six heures et je serai mort. Est-il bien vrai que je serai mort avant la fin du jour ? " Bientôt, sa tête roulera dans la sciure. Jugé, emprisonné, enchaîné, il attend dans l'épouvante. " J'ai peur " – et notre peur grandit avec la sienne. L'aumônier viendra, puis les assistants du bourreau. Il montera dans la charrette, traversera la foule hideuse. Au bout de la marche au supplice, l'apparition de la guillotine. On dit qu'on ne souffre pas, que c'est une fin douce, mais qui le sait ?

Avec lui, nous vivons ce cauchemar, cette absurdité horrifiante de la peine capitale que, personne avant Victor Hugo n'avait songé à dénoncer.

Biographie

Victor Hugo est un écrivain considéré comme l’un des plus importants écrivains français.

Fils d'un général d'empire, il passe son enfance entre Paris, Naples et l'Espagne au gré des mutations de son père. En 1813, la famille revient s'installer à Paris. En 1816, il écrit dans son journal : «je veux être Chateaubriand ou rien». De 1817 à 1820, il hésite entre l'écriture et Polytechnique. Il participe à trois concours de poésie et obtient deux fois le premier prix et opte pour l'écriture. En 1819 encore lycéen, il crée avec ses frères la revue, Le Conservateur Littéraire.

Ses premiers poèmes sont publiés en 1821. Mais il ne connaîtra le véritable succès qu'en 1827 avec la pièce "Cromwell", témoignage de son héritage shakespearien illustré notamment par sa célèbre préface. D'autres drames romantiques suivront, comme "Hernani" (1830), "Lucrèce Borgia" (1833) et "Ruy Blas" (1838).
En 1822, il épouse Adèle Foucher qui lui donne cinq enfants. Il aura néanmoins de nombreuses maîtresse (Juliette Drouet, Léonie d'Aunet ou Alice Ozy). En 1833, il rencontre l'actrice Juliette Drouet, qui devient sa maîtresse et qui lui sauvera la vie lors du coup d'État de Napoléon III. Il écrira pour elle de nombreux poèmes.
Romancier du peuple, il écrit pour celui-ci à travers des chefs-d’œuvres comme "Notre-Dame de Paris" (1831) et surtout "Les Misérables" (1862). En 1841, il entre à l'Académie Française et devient, en 1845, Pair de France.
Au début de la Révolution de 1848, il est nommé maire du 8e arrondissement de Paris, puis député de la deuxième République et siège parmi les conservateurs. Lors des émeutes ouvrières de juin 1848, Victor Hugo, lui-même, va participer au massacre, en commandant des troupes face aux barricades, dans l'arrondissement parisien dont il se trouve être le maire. Il en désapprouvera plus tard la répression sanglante. Il fonde le journal L'Événement en août 1848.
Fervent partisan de la démocratie il est élu député de l'Assemblée Constituante en 1848. Il vote pour les conservateurs et soutient la candidature de Napoléon, mais rompt son engagement en 1849. Pilier de la résistance, il doit s'exiler jusqu'en 1870. Installé à Jersey et Guernesey, il écrit "Les Châtiments", et "Les Contemplations". Il écrira d'ailleurs dans "Choses vues" la phrase devenue célèbre : "Je mourrai peut-être dans l’exil, mais je mourrai accru". 
De retour en France, à plus de 60 ans, il entame la rédaction de "La Légende des siècles".

Télécharger Le dernier jour d'un condamné de Victor HUGO gratuitement en PDF 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Contactez-nous

Nom

E-mail *

Message *