Un site de partage des livres gratuitement et sans censure

Rechercher votre Livre ici

lundi 16 janvier 2017

L'Histoire sous surveillance - Science et conscience de l'histoire de Marc Ferro

L'Histoire sous surveillance - Science et conscience de l'histoire de Marc Ferro



Description de l'ouvrage



L'Histoire sous surveillance - Science et conscience de l'histoire de Marc Ferro

Actuellement plus que jamais, l'Histoire est un enjeu. Avec la démocratisation de l'enseignement et la diffusion des connaissances historiques par le cinéma, la télévision, etc., il importe de comprendre comment naissent les discours sur l'Histoire, quels contrôles ils subissent -celui des institutions, certes, mais aussi celui de la société. Car les silences que la société impose à l'histoire sont autant l'histoire que l'Histoire.

De fait, le contenu, les procédures et la fonction d'une œuvre historique varient considérablement selon les foyers qui la secrètent : Etat, mémoire populaire, etc. Dans ce livre, Marc Ferro examine précisément les modes de production des différentes œuvres historiques (histoire institutionnelle, contre-histoire) et les formes qu'elles peuvent prendre (écrites, cinématographiques, festives ; etc.)
Surtout s'il montre comment, au-delà des idéologies, il s'est constitué une école d'historiens qui essaient de rendre leurs analyses autonomes de toute surveillance, en s'appuyant sur une démonstration irréfutable ; héritiers de Claude Bernard et de Durkheim, ils ont suivi un parcours épistémologique similaire à celui de la médecine - une démarche qui rend explicite le projet des Annales.
La société, est-ce notre malade ?

Biographie: 

Historien français, spécialiste de la Russie, de l'URSS et de l'histoire du cinéma.

Marc Ferro est co-directeur des Annales et directeur d'Études à l'École des hautes études en sciences sociales. Il a participé également à un grand nombres d'émissions sur ARTE.
Ayant quitté Paris en 1941, Marc Ferro prépare le certificat d'histoire-géographie à la faculté de Grenoble. Âgé de 20 ans en 1944, il est sous la menace d'une réquisition par le Service du travail obligatoire (STO). Après l'arrestation de plusieurs membres de son réseau, il participe à la Résistance dans le maquis du Vercors. Sa capacité à lire les cartes d'état-major décide de son affectation. Il reçoit pour mission de pointer avec précision sur les cartes les mouvements des forces en présence. Après la guerre, il enseigne en Algérie. Bien que très attaché à cette terre, il la quitte pour devenir professeur à Paris et se spécialiser au début des années 1960 dans l'histoire soviétique (sa thèse de doctorat porte sur la Révolution russe de 1917), domaine dans lequel il a tenté de porter un discours non idéologique. Ses études dans le domaine de l'histoire sociale tranchent avec les analyses alors dominantes de l'« école » du totalitarisme. Il montre que l'insurrection d'Octobre ne se réduit pas au coup d'État bolchevique, car elle est indissociable du mouvement révolutionnaire et populaire en cours. Il analyse également le processus de bureaucratisation-absolutisation du pouvoir à partir du sommet, mais aussi de la base.
Après avoir enseigné à l’École polytechnique, il est directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) (groupe de recherches Cinéma et Histoire), président de l'Association pour la recherche à l'EHESS et codirecteur des Annales, où il est nommé par Fernand Braudel en 1970. Ancien directeur de l'Institut du monde soviétique et de l'Europe centrale, il est Docteur honoris causa de l’université de Moscou depuis 1999.
Marc Ferro a lancé la réflexion sur le cinéma et l'histoire. Il utilise le cinéma comme instrument de connaissance de l'histoire des sociétés, considérant que le cinéma livre un témoignage au même titre que des sources traditionnelles. Il a présenté à la télévision, d'abord sur la Sept à partir de 1989, puis sur Arte à partir de 1992, une émission historique de visionnage d'archives avec un décalage de 50 ans, nommée « Histoire parallèle » 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Contactez-nous

Nom

E-mail *

Message *